Imaging Management, Volume 12, Issue 5/2010

Faire Face à L'Imprévu

Lorsque le volcan islandais Eyjafjallajokull est entré en éruption en mars dernier, la médecine nucléaire en Irlande a été interrompue pendant d'une semaine. Un énorme nuage de cendres volcaniques a fermé l'espace aérien européen, empêchant les livraisons pour les départements de médecine nucléaire. Fionnuala Barker à l'Hôpital Saint-Luc de Dublin, a expliqué pourquoi cette situation s'est développée et comment la crise a été gerée: le technétium-99m, l'isotope radioactif le plus couramment utilisé en médecine nucléaire, est produit au Pays-Bas puis transporté par avion vers l'Irlande. Matériau extrêmement sensible au facteur temps, il perd dix pour cent de sa radioactivité par jour, et les hôpitaux et les réacteurs doivent se tenir strictement à ce planning. La fermeture de l'espace aérien a provoqué un rééchelonnement pour les patients, une pression sur les fournisseurs et des heures de travail supplémentaires pour maintenir le calendrier initial prévu depuis des mois. Depuis cette crise, l'Hôpital Saint-Luc a mis en place un groupe de secours qui a pour mission de se rencontrer et d'évaluer la situation dans l'eventualité d'une autre crise la communication et la planification étant des outils essentiels de gestion de crise.


Print as PDF
Lorsque le volcan islandais Eyjafjallajokull est entré en éruption en mars dernier, la médecine nucléaire en Irlande a été interrompue pendant d'une semain

No comment


Please login to leave a comment...

Highlighted Products