Volume 12, Issue 1 /2010 - French

Editorial

Réorientation De L’AEDH

L'année 2010 sera importante pour l' AEDH. Tout d'abord le 23ème Congrès de l'AEDH à Zurich intitulé « Une feuille de route pour la qualité » nous permettra de poursuivre nos travaux sur ce thème. Pendant le séminaire de l'AEDH à Düsseldorf en 2007, nous en avions fait le point central de notre travail et le démarrage pour l'élaboration de normes européennes de qualité pour les hôpitaux. Le prochain congrès verra sa continuation grâce à notre participation à un groupe de travail avec de semblables organisations originaires d'autres pays européens.

Au cours du congrès 2010 se termineront les mandats de l'actuelle présidence et du conseil d'administration. Il est temps de faire le bilan, d'identifier les perspectives pour les quatre prochaines années et de désigner les trois principaux thèmes. Outre la question déjà mentionnée de la qualité, nous nous sommes consacré au problème de la gestion d'un hôpital ou « corporate governance ». À la suite de l'enquête et des perspectives ouvertes par le travail théorique du Prof. K. Eeklo (UCL-Louvain, Belgique), cette problématique reste à l'ordre du jour de notre conseil scientifique.

Lors du précédent séminaire de l'AEDH l'année dernière à Düsseldorf, les conférenciers – vous êtes invités à consulter le compte rendu dans ce numéro - ont témoigné et donné leurs points de vue au sujet des différents aspects de la privatisation des hôpitaux. Le choix de ce thème n'était pas une coïncidence : nous devions d'abord démystifier le vocable « privatisation ». C'est ce qu'a fait le Prof. Maarse en décrivant les différentes formes et les contenus variés qu'il recouvre. Les autres intervenants ont rapporté leur expérience, soulignant les risques de services hospitaliers tournés exclusivement sur la rentabilité des soins de santé, surtout en ce qui concerne l'offre de prestations aux patients les plus vulnérables socialement. Si on veut suivre les règles de la « corporate governance », une stratégie orientée vers un but lucratif devrait être clairement stipulée dans la mission de l'hôpital. Car, comme dans toute entreprise, les stratégies et donc la gestion qui en résulte devraient s'inspirer des principes et des valeurs de l'hôpital.

À côté du conseil de surveillance qui détermine la mission de l'hôpital et en établit le cadre et les moyens, il est de la responsabilité du directeur de l'hôpital et de son équipe de mener à bien la gestion journalière. C'est là qu'il joue un rôle important. Étant donné l'évolution rapide des attentes des patients et la constante diminution des ressources financières, le directeur et son équipe doivent prendre des décisions qui pourraient affecter les aspects éthiques et sociaux. Ils pourraient, par exemple, effectuer une sélection de services médicaux axés uniquement sur la rentabilité. Cela montre, comme dans nombre de questions de fond ou concernant les personnes, l'équilibre que doit appliquer le directeur d'un hôpital. Sa tâche a d'ores et déjà changé et est en constante évolution.

Ce raisonnement nous conduit au programme d'action de l'AEDH des quatre prochaines années. Lors de l'assemblée générale, notre président Paul Castel a déclaré la décision du conseil d'administration de mettre en place un groupe d'étude. Celui-ci sera chargé d'élaborer des propositions visant à concrétiser les objectifs de l'AEDH en fonction de l'évolution et des nouvelles exigences qui se posent aux hôpitaux et notamment à leurs dirigeants. Il est important qu'il garde à l'esprit que l'AEDH est une association professionnelle chargée d'orienter son offre en fonction des attentes de ses membres en ce qui concerne l'information, les nouvelles connaissances et le partage des expériences.

Un changement d'orientation réussi se fait à partir du bas vers le haut, depuis les membres des associations nationales vers les organes directeurs. L'accent devrait être mis en particulier sur les besoins des jeunes et futurs collègues. On doit leur donner les outils nécessaires aux défis professionnels présents et à venir afin de s'assurer que nos hôpitaux pourront, dans le futur, offrir aux patients les meilleurs traitements. En outre, le groupe de réflexion élaborera des propositions qui, après consultation avec les associations nationales, seront considérées comme des priorités au sein de notre programme de travail. Vos idées et suggestions sont dès à présent les bienvenues.

Willy Heuschen

Secrétaire général de l’AEDH

Rédacteur en chef


Print as PDF
Réorientation De L’AEDHL'année 2010 sera importante pour l' AEDH. Tout d'abord le 23ème Congrès de l'AEDH à Zurich intitulé « Une feuille de route pour la

No comment


Please login to leave a comment...

Highlighted Products