Volume 2 - Numéro 1 / 2009 - Gros Plan Sur Un Pays: La Radiologie Au Royaume-Uni

Satisfaire Les Exigences Britanniques En Matiére D’Imagerie:

L’Externalisation Aide à Atteindre l’Objectif Des Dix-Huit Semaines
Auteur

Dr Michael Joffe

Directeur médical

Vista Diagnostics

Londres, Royaume-Uni

[email protected]

 

Une étude nationale des quinze principaux examens diagnostiques publiée par le Département britannique de la Santé le 18 avril 2007 indique qu’il y avait, en février 2007, 733273 patients en attente d’une exploration, dont 141000 depuis plus de treize semaines. Les causes implicites de ces délais d’attente en augmentation sont principalement à chercher du côté d’une demande croissante associée à une sousutilisation des ressources. L’adhésion aux directives du NICE (National Institute for Health and Clinical Excellence) ainsi que l’objectif d’un « traitement sous dix-huit semaines » n’ont fait qu’augmenter l’attente d’un respect du cadrage des délais. De plus en plus souvent, le NHS (National Health System) fait appel à des prestataires externes pour l’aider à atteindre cet objectif.

 

Les contraintes budgétaires, la disponibilité des équipements, du personnel professionnel et/ou administratif participant à la limitation de l’offre de soins du NHS. Pour atteindre l’objectif des dixhuit semaines, par exemple, il faudrait cinquante appareils d’IRM par millier d’habitants, au lieu des dix-sept actuellement. La seconde vague d’achats dans le secteur indépendant verra bientôt pas - ser ce chiffre à vingt-trois pour mille habitants. Le NHS n’est toutefois pas encore prêt pour atteindre l’objectif cible.

 

Que Fait Le Gouvernement?

Le gouvernement a reconnu l’allon - gement des listes d’attente ; en juin 2004 la première vague d’achats a été attribuée à Alliance Medical, qui a obtenu un contrat de cinq ans et de £95 millions (environ 104 millions d’euros) pour fournir et gérer douze IRM mobiles pour le NHS.

 

Suite à la première vague d’installations et de mises en route, le gouvernement a lancé un second appel d’offres en mars 2005 pour fournir au NHS deux millions de procédures diagnostiques supplémentaires par an.

 

Le département de la santé a mis en place d’autres mesures au sein du NHS pour tenter d’endiguer les listes d’attente:

améliorer l’efficience dans les unites existantes du NHS par des échanges sur les bonnes pratiques et la publication de recommandations pour les departments diagnostiques;

encourager les généralistes et les auxiliaires de santé à adresser, de façon justifiée, directement leurs patients aux professionnels concernés, afin d’accélérer le parcours du patient et d’épargner le coût de consultations secondaires ou spécialisées inutiles ;

permettre au patient de choisir entre tous les établissements du NHS disponibles plutôt que lui imposer ceux de sa région géographique.

 

Avantages De l’Externalisation

Il y a de nets avantages à sous-traiter à un secteur indépendant :

la réduction des temps d’attente contribue naturellement à l’objectif des dix-huit semaines,

les services mobiles permettent aux patients des régions reculées d’avoir accès à un diagnostic,

une négociation globale avec le secteur privé diminue les tarifs,

un accès rapide au diagnostic améliore la productivité Clinique dans d’autres secteurs du NHS,

la construction de nouvelles installations conçues au plus près du parcours clinique du patient garantit également une meilleure productivité.

pour le patient, la participation de prestataires indépendants implique l’élargissement du choix. Sa liberté de choix améliorera à son tour la productivité des services du NHS, la concurrence poussant les prestataires existants à revoir leurs procédures pour faire mieux que les sous-traitants.

 

Réglementer Le Secteur Indépendant

Vu l’importance capitale de la sécurité du patient, les procédures d’achat des équipements intègrent les normes recommandées par le Royal College of Radio - logy, la Medicines and Health Products Regulatory Agency, le département de la santé et la Healthcare Commission. Cette dernière est en train de préciser son rôle sur les équipements d’imagerie.

 

Les leçons de la première vague d’achats ont imposé un pilotage médical strict, incluant une politique rigoureuse de double reporting (présentation pério - dique de rapports sur les activités et résultats) et des audits cliniques. Les contrats avec le secteur indépendant exi gent de colliger et de produire de nombreux indicateurs de performance soumis à une évaluation mensuelle et à une pu - blication annuelle ; cette procedure garantit une identification rapide des problè mes et permet de leur trouver des solutions immédiates.

 

Le développement des sites cliniques du secteur indépendant se concentrant sur une seule modalité, cela leur assure une plus grande productivité et une excellence tant en ce qui concerne l’achat du matériel que le contenu du compte rendu. L’utilisation du personnel de radiologie basé au Royaume-Uni, en co o - pération avec des centres acadé miques au sein et en dehors du NHS, permet d’assurer des prestations de haut niveau.

 

Développements Futurs

Depuis quelques années, parallèlement aux progrès technologiques, nous assistons à l’augmentation progressive du nombre d’examens effectués. Cette augmentation est principalement due à une augmentation des demandes en tomodensitométrie et IRM.

 

Bien qu’un nombre considérable d’ima - ges diagnostiques doive être attribué au secteur indépendant, le NHS prendra toujours en charge la majorité des examens.

 

Conclusion

La seconde vague d’achats permettra, pour certaines modalités, d’atteindre l’objectif des dix-huit semaines du NHS. Il y aura encore des carences, notamment en IRM et en PET scanner. On s’attend aussi un accroissement des demandes diagnostiques sur le marché britannique du fait des progress technologiques et médicaux. L’augmentation devrait être graduelle, mais pourrait être aiguë si les evolutions technologiques et la recher che médicale avancent rapidement. Maintenant que les centres monomodalités affinent leurs procédures patient et commencent à assurer un rendement significatif, ils seront capable de réduire les coûts unitaires de diagnostic. Le secteur indépendant devrait faire partie intégrante du parcours et du choix du patient et lui garantir des examens à la fois rentables et de grande qualité, ce qui contribuera naturellement à réduire la morbidité.


Print as PDF
L’Externalisation Aide à Atteindre l’Objectif Des Dix-Huit SemainesAuteurDr Michael JoffeDirecteur médicalVista DiagnosticsLondres, [email protected]

No comment


Please login to leave a comment...