Volume 5 - Numéro 2, 2012 - Dossier: Ses Différents Aspects : Partage d’Expériences

Les Spécificités De La Sénologie :Une Installation Atypique

Auteur

Dr eva Assayag-Safar

Praticienne attaché à l’institut Curie, Paris, France

et

Radiologue liberal, Espace santé européen

Paris, France

www.espacesanteeuropeen.com

[email protected]

 

La sénologie est une spécialité à part dans le monde de l’imagerie médicale. D’une part, elle ne concerne essentiellement que des femmes (même si quelques hommes sont amenés à passer une mammographie). D’autre part, elle entre dans l’intimité du patient qui se retrouve face à une impressionnante machine, guidée par une manipulatrice en radiologie en général inconnue. Cela peut générer chez certaines personnes une appréhension, voire un sentiment de panique avant la réalisation de l’examen. Le résultat peut également représenter un moment anxiogène.

Image 1 : Hall d’entrée et accueil

Au cours de mes différentes expériences professionnelles, aussi bien dans des structures publiques que privées, dans des services à taille humaine ou très étendus, j’ai pu observer combine les patientes se sentent perdues ou totalement anonymes, dans un environnement aux couleurs parfois passées et au mobilier utilitaire, et j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de l’installation en libéral avec une idée très précise du type d’atmosphère que je voulais restituer dans mon cabinet. J’ai donc essayé de créer un ensemble de conditions humaines et matérielles destinées à créer un environnement positif pour mes patientes, ce qui impliquait, bien sûr, de pouvoir travailler à ma façon et dans un environnement « hors norme ».

 

La Création Et l’Organisation De Cet Univers Particulier

La première étape fut de trouver un lieu atypique se prêtant à mon objectif : je l’ai trouvé dans un hôtel particulier de type Haussmannien organisé en centre médical et qui accueillait déjà plusieurs spécialistes. L’imposante façade de l’immeuble et sa décoration intérieure différent déjà singulièrement des structures médicales traditionnelles : le blanc est remplacé par des tons chaleureux – la couleur taupe en particulier est présente au niveau de l’espace d’accueil et dans chaque salle d’attente.

 

L’accueil au niveau du centre médical est donc plutôt coloré, avec un imposant lustre. Les couleurs choisies dans la salle d'attente sont neutres, ce qui la fait ressembler à un petit salon. Mon cabinet de radiologie est organisé en trois salles lumineuses qui communiquent toutes entre elles : une salle d'échographie avec écran déporté, une salle de mammographie central et une salle d’ostéo-densitométrie et de radiologie standard.

 

Au moment de cette installation, c’est un architecte qui a réalisé les plans des salles en particulier afin de respecter les normes (superficie, positionnement des machines, épaisseur de plomb sur les murs, etc.), et je me suis chargée de l’harmonie des couleurs et du choix des matériaux et des matières entrant dans la décoration : une couleur rose pour la salle de mammographie et du parquet au sol pour rester dans l'esprit du lieu. Quand au choix des machines, en dehors des évidents critères de qualité stricts sur lesquels je n’ai pas transigé, j'ai privilégié des appareils compacts et esthétiques afin de limiter leur caractère imposant.

 

La seconde étape était de transformer cet examen et le temps passés au sein de mon cabinet en une véritable « consultation » de radiologie, à la façon d’une visite chez son médecin traitant, ce qui est une conception différente des autres structures de radiologie où j’ai eu l’occasion d’exercer et où les médecins sont souvent plus en retrait.

 

Le Parcours De La Patiente

La patiente est accueillie au rez de chaussée par la secrétaire qui lui remet un questionnaire à remplir concernant ses antécédents, ses facteurs de risque, etc. La mammographie est ensuite réalisée, par moi même ou par une manipulatrice mais toujours en ma présence. Depuis l’accueil de la patiente jusqu'à la fin de son examen, tout est fait pour établir une atmosphere favorable à l’échange : la patiente se sent libre de poser des questions sur l'examen réalisé et sur la pathologie et sent qu’elle peut obtenir les informations. Si une échographie doit être réalisée en complément, elle se fait dans le même temps et immédiatement après la mammographie, la salle d'échographie communiquant directement avec celle de mammographie.

 

Le seul temps d'attente est celui des résultats écrits, mais à ce stade de l'examen un résultat oral partiel est déjà communiqué à la patiente. Au cours de la réalisation de l’examen, il n’y a pas d’intermédiaire entre elle et moi, et je reçois ainsi des informations parfois fondamentales à l’interprétation des résultats.

 
Image 2 : Salle d’attente


En Conclusion

Créer un environnement accueillant permet de diminuer l’anxiété de ces femmes qui vont être amenées à passer un examen en moyenne tous les deux ans. Créer un contact et démarrer une véritable relation médecinpatient, à l’image d’une consultation médicale dans d’autres spécialités, est ma conception de l’exercice de cette profession et la raison de l’installation de ce cabinet de radiologie.

 

La pratique de ma spécialité est totalement orientée vers la précision et la rigueur diagnostiques, pour lesquelles mon activité de praticienne attachée à l’Institut Curie est un atout qui me permet de faire évoluer au quotidien mes compétences au sein d’un centre mondialement réputé. Mais cette seule competence n’est à mon sens pas suffisante et je mets donc au Coeur de mon activité de spécialiste la relation avec mes patients, que je veux la plus directe et humaine possible et dans un environnement positif, ce qui nous permet d’accéder à plus d’humanité dans les moments difficiles et à plus de bien-être et un ressenti positif dans les moments heureux.


Print as PDF
AuteurDr eva Assayag-SafarPraticienne attaché à l’institut Curie, Paris,FranceetRadiologue liberal, Espace santé européenParis, Francewww.espacesanteeurope

No comment


Please login to leave a comment...