Volume 3 - Numéro 2, 2010 - Dossier : Téléradiologie

Le CREBEN, Centre Régional Breton d’Expertise Neuroradiologique

Auteurs

Prof. Jean-Yves Gauvrit

unité d’imagerie neurofaciale

hôpital pontchaillou chu Rennes

Rennes, France

[email protected]

 

Prof. michel Nonent

Service de radiologie et imagerie médicale

hôpital de la cavale Blanche chu Brest

Brest, France

[email protected]

 

Du fait de ses consequences medico-sociales (premiere cause de handicap, deuxieme cause de demence – apres la maladie d'Alzheimer – et troisieme cause de mortalite en France), de la generalisation de la thrombolyse maintenant possible jusqu’a 4 h 30 apres l’accident, de l’ouverture programme de 140 unites neurovasculaires specialisees (UNV) en France, des campagnes de sensibilisations et du plan d’action 2010- 2014, l’accident vasculaire cerebral (AVC) est rentre au Coeur des preoccupations de sante publique. Il s’agit d’une urgence diagnostique et therapeutique pour laquelle aucun traitement ne peut etre initie sans imagerie cerebrale avec au premier plan l’IRM.

 

Il en est de meme de la plupart des pathologies du systeme nerveux central (moelle et cerveau) urgentes ou non urgentes qui necessitent des explorations en imagerie pour orienter le diagnostic, la therapeutique et le pronostic.

 

Cependant, certaines realites comme le nombre, la repartition, le niveau d’experience des radiologues sur le territoire francais comme l’insuffisance d’acces a l’imagerie en coupe et tout particulierement a l’IRM, font que les bonnes pratiques ne sont pas toujours appliquees (en 2008, 1 % des patients ayant une suspicion d’AVC ont beneficie d’une IRM). La tele-expertise radiologique qui se definit par des echanges de connaissances et de savoir-faire entre des medecins emetteurs demandant un avis a un radiologue expert devrait aider a resoudre certains de ces problemes et etre un outil d’organisation territoriale du systeme de sante.

 

Les Objectifs Du Centre d’Expertise En Neuroimagerie

Le projet d’un centre d’expertise en neuroimagerie en Bretagne a debute au premier trimestre 2009. Les objectifs etaient d’apporter une aide a l’interpretation, mais aussi de guider la conduite radiologique pour la rendre la plus adaptee possible aux situations cliniques, d’inciter a l’utilisation de l’IRM en urgence, d’aider a l’optimisation des protocoles d’imagerie, d’expliquer l’interpretation – le centre etant un outil de formation medicale continue – et de proposer une conduite a tenir en termes de prise en charge therapeutique radiologique eventuelle (neuroradiologie interventionnelle). Un groupe de sept radiologues experts en imagerie du systeme nerveux central des deux CHU de Bretagne, Brest et Rennes, ont decide de s’associer et de creer le CREBEN (Centre REgional Breton d’Expertise Neuroradiologique).

 

Les Etapes Clés Du Déploiement

La poursuite du projet a necessite un developpement et la mise en oeuvre d’une application web avec une charte graphique (ergonomie, logo) permettant une communication directe et efficace entre les praticiens demandeurs d’avis et les deux sites d’exercices du CREBEN, Brest et Rennes. Les enjeux d’un tel developpement etaient :

• de securiser l’acces aux donnees medicales en gerant les habilitations et le cryptage des donnees transmises ;

• de tracer les acces aux dossiers ;

• d’alerter/notifier les praticiens des demandes d’expertise et des avis rendus ;

• de faciliter le deploiement, l’appropriation et l’utilisation de l’outil par l’ensemble des utilisateurs en favorisant l’ergonomie et la clarte de l’information ;

• de consolider, capitaliser et exploiter les donnees saisies ;

• d’archiver les donnees pour les cas traites et de proposer une base de donnees consultable par les different partenaires ;

• d’envisager a terme le developpement de nouvelles fonctionnalites (reporting, fonctions de communication avancees, etc.).

 

En pratique, ce travail de mise en place de six mois a necessite le concours actif d’un ingenieur en logistique et d’un ingenieur en informatique. L’ecriture d’un reglement interieur et d’une convention d’exercice, necessaire au fonctionnement du centre, a ete entreprise. Ce projet a ete soutenu par l’Agence regionale de l'hospitalisation (ARH) de Bretagne avec une dotation financiere et a ete egalement porte par les deux CHU de Bretagne (directions et commissions d’etablissement) qui ont signe un accord cadre en juin 2010.

 

Le Fonctionnement

En pratique, le CREBEN apporte un avis neuroradiologique dans les 15 minutes pour les urgences (AVC, etc.) et dans les 6 heures pour des examens non urgents. Les images sont transmises via le reseau Carnac 2 (Reseau [email protected] Bretagne). Un rapport synthetique ecrit est transmis via le site web. Il peut etre imprime, enregistre et integre dans le dossier medical du patient. Certaines images pertinentes explicatives (annotees) peuvent egalement etre transmises.

 

Le CREBEN fonctionne actuellement de 8 h a 18 h 30 en semaine puis progressivement, a partir de 2011, il proposera les memes horaires 7 jours sur 7. En 2012, une couverture 24 h /24 sera mise en place. Selon un planning connu a l’avance des seuls radiologues experts, la teleexpertise radiologique s’effectue soit a Brest, soit a Rennes. Un numero unique a ete cree, et est deroute quotidiennement selon le planning. Les utilisateurs du centre sont les medecins des etablissements de soins de Bretagne adherents au ≪ Reseau [email protected] Bretagne ≫ (RTB), actuellement au nombre de vingt et un. Selon les evolutions du RTB, d’autres utilisateurs pourraient integrer le CREBEN.

 

Conclusions

Le CREBEN associe l’ensemble des competences radiologiques regionales et des outils technologiques modernes de transmission de l’information ; il a pour objectif de faciliter le diagnostic et l’expertise des maladies du systeme nerveux central (moelle et cerveau) urgentes et non urgentes et ainsi de mieux repondre aux besoins de sante. Il devrait aider le radiologue du territoire de sante a interpreter son examen sur place, soutenir les medecins s’occupant des pathologies du systeme nerveux central a mieux soigner les patients et ainsi etre un outil d’organisation territoriale du systeme de sante pour des activites de recours, sur la base d’un reseau regional innovant capable de developper de nouvelles cooperations inter-etablissements et d’apporter de nouvelles ressources.


Print as PDF
AuteursProf. Jean-Yves Gauvritunité d’imagerie neurofacialehôpital pontchaillou chu RennesRennes, [email protected] Prof. michel N

No comment


Please login to leave a comment...