Volume 5 - Numéro 2, 2012 - Dossier: Ses Différents Aspects : Partage d’Expériences

L’Imagerie Pédiatrique

Le Challenge De l’Accueil Des Enfants Dans Les Locaux d’Un Service De Radiologie Mixte
Auteur

Dr Anne MJB Smets

Radiologue, Département de radiologie

Academic Medical Center (AMC)

Université d’Amsterdam, Amsterdam, Pays-Bas

[email protected]

 

La radiologie pédiatrique concerne des enfants de tous âges, en général de 0 à 18 ans, blessés ou malades et accompagnés de parents ou de proches angoissés. Même si leur passage dans le service de radiologie est de courte durée, il faudra récolter un maximum d’informations diagnostiques au prix d'un minimum de préjudices et en préservant la qualité de vie du patient, des accompagnants et du personnel médical.

Images 1  : La salle d’attente et l’accueil ont pour thème « l’espace »

 

Pour créer un environnement où ces enfants et leurs accompagnants puissent se sentir sécurisés et où le stress est réduit le plus possible, le paramètre le plus important est humain : il faut tout d’abord doter le service d’un personnel aimant les enfants, patient, imaginatif et calme, que ce soit la personne à l’accueil, les techniciennes ou les médecins. Sans une telle équipe, l’architecture, la décoration et la logistique n’ont pas beaucoup d’intérêt. En présence d’une telle équipe par contre, tout élément susceptible d’aider à maintenir une bonne qualité de vie de ces petits patients et de leur entourage est bienvenu.

 

La Structure

Dans les hôpitaux généraux à activité pédiatrique, comme le nôtre, le plus grand défi est de rendre la totalité de l’environnement agréable et apaisant pour des personnes de tous âges. Ceci n’est pas facilité par les règlements d’hygiène qui deviennent de plus en plus contraignants : tout objet décoratif doit être lavable et régulièrement lavé et les animaux en peluche par exemple, qui pouvaient jadis égayer temporairement les salles d’examens lors du passage d’un enfant, ne sont plus autorisés maintenant. De plus, les contraintes financières actuelles ne permettent pas de faire des transformations majeures dans des lieux existants.

 

Dans notre hôpital, nous avons un service de radiologie pédiatrique réservé aux enfants au sein du service de radiologie. Il a son propre accueil, sa salle d’attente, ses salles pour les radiographies standard et l’échographie. Cependant, les locaux de scanner, IRM, radiologie interventionnelle et examens de contraste sont partagés avec l’imagerie adulte.

 

La Salle d’Attente Et l’Accueil

Dans l’hôpital, tous les endroits où des enfants sont examines ou traités sont décorés par un thème en relation avec la nature. Inspirés par nos appareillages qui ressemblent à des fusées ou des vaisseaux spatiaux, nous avons choisi comme thème « l’espace ». C’est un thème qui intéresse des enfants de tous âges. Les murs sont décorés de planètes, le plafond porte des petites lampes imitant des étoiles. Les chaises se trouvent autour d’un ovni et sur une fusée type Tintin (photo 1). Dans le but de créer un environnement où la personne accompagnant l’enfant puisse s’adresser à l’accueil en toute tranquillité, nous avons opté pour un local fermé. Les petits enfants ne peuvent pas s’échapper, ce qui évite du stress pour les parents. Une partie du comptoir est basse, pour que le petit enfant puisse voir la personne qui se trouve de l’autre côté (photo 2).

 
Images 2 : La salle d’attente et l’accueil ont pour thème « l’espace »

Faire oublier l’hôpital ne fût-ce qu'un' instead of 'ne fusse qu'un instant est un but important. Dans la salle d’attente sont installés des éléments distrayants : des jouets lavables de type duplo et des petites voitures ; sur un écran inséré dans un des murs, les petits peuvent regarder des dessins animés ; dans l'ovni se trouvent une petite table, du papier et des crayons. Les adolescents ne se sentent pas mal à l’aise dans cet endroit et en general ils apportent leurs propres moyens de divertissement. Nous accueillons aussi des enfants très malades qui n’ont pas nécessairement envie ni besoin d’être distraits : nous avons prévu un coin tranquille que l'on peut isoler du reste de la salle d’attente avec un rideau, où l’on peut s’asseoir et où un ou deux lits peuvent être positionnés.

 

La Salle d’Echographie

Là encore, nous avons continué le thème de l’espace en décorant un mur avec des lampes rondes représentant les phases de la lune en lumière tamisée, ce qui ne gêne pas la lecture de l’écran par le radiologue. Les nourrissons sont attirés par les jolies lumières, les enfants plus grands sont distraits par le phénomène naturel et la lumière en general illumine le local de façon agréable (image 3). Ceci permet au radiologue de faire son examen en toute tranquillité pendant le temps requis. Nous avons choisi d’avoir un lit plutôt qu’un brancard. Un lit de largeur normale et ajustable en hauteur peut permettre à l’un des parents de s’allonger à côté de son enfant ou de s’asseoir près du radiologue en tenant son enfant dans les bras.

 
Image 3 : Lampes rondes représentant les phases de la lune en lumière tamisée dans la salle d’échographie

Les Locaux Utilisés En Commun Avec La Radiologie Adulte
L’IRM

Un autre défi concerne les enfants devant passer une IRM sans anesthésie générale ni sédation. Contrairement aux adultes, les enfants souffrent rarement de claustrophobie mais sont parfois impressionnés par l’appareil et se plaignent souvent de s’ennuyer pendant les examens qui durent au moins 30 minutes.

 

Pour trouver des solutions, nous avons récemment pris un engagement avec l’école des Arts d’Utrecht. Cette école est constamment à la recherche de projets reliant l’art à la vie quotidienne, qu’ils soumettent à leurs étudiants de dernière année. Notre projet avait pour but de trouver des moyens pour rendre le processus IRM plus agréable et plaisant pour les enfants de 6 à 11 ans, afin de les motiver pour passer cet examen et qu’ils acceptent de rester tranquilles durant le temps requis. Deux équipes de six étudiants (de différentes spécialités : animation, management, couture, dessin, informatique, etc.) ont choisi ce projet.

 

L’enthousiasme, la créativité et la fraîcheur d’esprit de ces jeunes étudiants ont abouti à des prototypes que nous sommes en train de mettre en place dans notre service : la demande d’examen envoyée au domicile de l’enfant est accompagnée d’un dépliant adressé à l’enfant et sur lequel figure un personage sympathique, nommé Ben, qui explique ce qui va se passer lors de l’examen. Ben sera présent aussi dans la sale d’attente (porte-manteaux en forme de Ben) et la salle d’examen, créant ainsi un sujet rassurant. Son empreinte est visible sur le matelas dans l’aimant comme si Ben avait été le patient précédent. Ce matelas n’est utilisé que pour les enfants et peut être facilement remplacé par un matelas normal pour les patients adultes. Pendant l’examen, des minifilms dans lesquels figurera aussi le personnage Ben seront projetés et visibles par les enfants au moyen d'un système de miroirs. Ces films ne sont pas encore réalisés, mais leur contenu sera simplement distrayant. Un médaillon en forme de Ben pourra être offert en récompense après l’examen.

 

La Salle d’Examens De Contraste

Cette salle est depuis peu de temps partagée avec les patients adultes. C’est une salle de grande taille où l’appareillage imposant peut être effrayant pour des enfants. Actuellement, la couleur de la lumière qui peut être adaptée aux désirs du patient est le seul élément qui peut rendre la salle plus agréable. Nous avons invité un étudiant de cette même école des arts à faire un projet de dessins muraux attirants et distrayants pour enfants et adultes afin de rendre la salle moins vaste et intimidante.

 

En Conclusion

Créer un environnement où des enfants de tous âges et des adultes puissent se sentir à l’aise est faisable, meme avec des petits moyens. Calme, sécurité, réassurance et distraction sont les maîtres mots pour l’imaginer et le mettre en place.


Print as PDF
Le Challenge De l’Accueil Des Enfants Dans Les Locaux d’Un Service De Radiologie MixteAuteurDr Anne MJB SmetsRadiologue, Département de radiologieAcademic

No comment


Please login to leave a comment...