Volume 5 - Numéro 2, 2012 - Éditorial

Design Et Logistique Dans Un Service d’Imagerie

Auteur

Dr Jean-Philippe

Masson

Secrétaire general de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR)

et

Membre du bureau de la Société Française de Radiologie (SFR)

[email protected]

 

La création ou la rénovation d’un service d’imagerie est une entreprise complexe qui doit associer la meilleure organisation possible pour le service tout en en privilégiant le confort et, au centre de la préoccupation des médecins radiologues, le respect du patient.

 

Un certain nombre de critères relèvent du domaine réglementaire, que ce soit sur le plan de l’accessibilité pour les personnes handicapées ou sur celui de la sécurité incendie et électrique, pour ne citer que celles-ci. Cela ne doit pour autant pas faire oublier la nécessaire confidentialité qui s’impose lors de l’accueil du patient ou de la communication du résultat de ses examens, et plus généralement l'appui à avoir sur le référentiel qualité des sites (cabinets et services) d’imagerie médicale. On doit également tâcher de

mettre en place un double, voire triple flux de patients : patients hospitalisés, patients externs et urgences.

 

Le patient, quant à lui, doit être mis en confiance afin de limiter au maximum le stress qu’il peut ressentir à l’idée de devoir subir des explorations d’Imagerie médicale, ce qui nous amène à soigner la décoration, l’organisation et la création d’une atmosphere calme dans les salles d’attente comme dans les salles d’examens. On voit d’ailleurs de plus en plus souvent des constructeurs de modalité proposer des ambiances lumineuses dites « déstressantes » ou « apaisantes » associées à leur matériel. Ces contraintes importantes doivent être assorties d’une recherché d’optimisation du parcours du patient dans

le service afin de faciliter le travail des secrétaires, des manipulateurs et des médecins radiologues tout en accélérant la prise en charge des patients et l’adaptation aux besoins du service.

 

Le médecin radiologue, impliqué par son métier dans la radioprotection des patients, est donc très soucieux de l’environnement, ce qui implique une recherche dans l’utilisation des matériaux les plus naturels possible et d’éclairages à faible consummation d’énergie.

 

La recherche d’une solution à toutes ces exigencies impose donc un travail en commun entre les responsables du service d’imagerie et les architectes, chacun faisant bénéficier l’autre de ses compétences professionnelles et de l’analyse des besoins, tout en veillant à réaliser cette création au coût le plus raisonnable. Les différents dossiers de cette publication vous aideront certainement à trouver des solutions à vos attentes.

 

La réalisation d’un service d’Imagerie médicale est donc un véritable défi qui doit associer la fonctionnalité et l’esthétique. Je reprendrai, pour finir, la phrase de Philippe Starck, designer mondialement connu : « Le mot « beau » ne veut rien dire. Seule la cohérence compte. Un objet, design ou pas, est avant tout un objet qui réunit tous les paramètres de l'intelligence humaine, qui réconcilie les contraires. »


Print as PDF
AuteurDr Jean-PhilippeMassonSecrétaire general de la Fédération nationaledes médecins radiologues (FNMR)etMembre du bureau de la Société Française deRadiol

No comment


Please login to leave a comment...