Volume 15, Issue 4/2013 - French

Executive Summaries

Présentation De l’IMPO, Le Nouveau Modèle De Travail De l'AEDH

Par Willy Heuschen et Jos Vanlandyut

 

L’AEDH a conscience des nombreux bouleversements qui interviennent actuellement dans le secteur de la santé et de l’impact qu’ils ont sur les hôpitaux et sur les directeurs d'hôpitaux plus précisément. Tout comme nos hôpitaux, notre association doit s'adapter et évoluer. C’est pour cette raison qu’un nouveau modèle de travail a été mis au point : l’IMPO, qui vient de l’anglais « Inputs, Management, Processes, Outcomes ».

 

L’IMPO est le modèle de travail qui a été adopté pour l'AEDH et ses activités. S’il n'est pas adapté au contexte d'un hôpital en particulier, nous sommes néanmoins persuadés que l’IMPO est un outil qui permet d’engager une réflexion sur la gestion au sein d’un hôpital. L'objectif de l’IMPO n'est pas d'évaluer la gestion de l'hôpital – et il n'est donc pas destiné à remplacer les methods actuelles d'évaluation – mais d'examiner les causalités entre les données et les résultats internes et externes en tenant compte de la gestion et des processus.

 

L’IMPO intègre les quatre éléments pertinents dans la gestion hospitalière et souligne la nécessité d'une approche globale dans la gestion d’un hôpital. C’est lui qui va positionner et orienter les activités et le programme scientifique de l'AEDH.

 

La Gestion d'Un Hôpital En Temps De Crise : Le Congrès De l’AEDH En 2013 Se Penche Sur Les Contraintes, Les Défis Et Les Opportunités

Par Edyta Gurgul

 

Le 24ème congrès de l'Association Européenne des Directeurs d'Hôpitaux aura lieu à Luxembourg en novembre 2013. Organisé par la Fédération des hôpitaux luxembourgeois (FHL), le congrès réunira des centaines de directeurs d'hôpitaux et de professionnels du secteur hospitalier européen autour du theme de la gestion des hôpitaux en temps de crise : ses contraintes, ses défis et ses opportunités.

 

M. Joël de Rosnay prononcera le discours d’ouverture dans un exposé intitulé L’évolution technologique, la crise économique et la gestion de l'hôpital dans l'avenir qui nous présentera les défis auxquels sont actuellement confrontés la société et l'industrie. Ensuite, la thématique continuera à être développée par les autres conférenciers à travers trois sessions de présentations réparties sur les deux jours :

• les orientations stratégiques en situation de crise ;

• la réingénierie des processus d'affaires ;

• les nouveaux bâtiments, nouvelles procédures et nouvelles technologies.

Pour effectuer une réservation et lire le programme official complet, veuillez consulter notre site : www.eahm-luxembourg2013.lu

 

Résistance

Par Andrea Aparo, Ugo Luigi Aparo, Gianfranco Finzi

 

Nous vivons dans une période difficile et compliquée. C'est tout nouveau et très mal perçu. Pour lutter contre la crise nous devons utiliser le facteur «Résistance». Les directeurs doivent être capable d'évoluer d'un processus décisionnel basé sur les causes à un processus décisionnel basé sur l'activité et l’efficacité. Ils doivent faire en sorte de devenir actif et non réactif, et utilisé les expériences du passé pour s'ouvrir de nouvelles possibilités dans le futur.

 

La plupart d'entre nous on fait face une situation différente, fait une vérification rapide des causes, pris en compte l'ampleur et la durée des conséquences des causes. Par exemple nous avons trouvé quelles sont les forces que nous pouvons contrôler et si les événements sont prévisibles. Un gestionnaire ne sait pas perdre de temps dans la réflexion, il utilise donc une pensée active en identifiant les aspects de la crise et leur impact. Le but est donc de répondre dans l'immédiat à une situation donnée en prenant en compte l'ampleur et sa durée.

 

Conduire Des Démarches Vers Une Amelioration Opérationnelle Avec Joined-up Healthcare Data

Par Peter Osborne

 

Quand on parle de conduire des démarches vers une efficacité opérationnelle, il ne s’agit pas d’encourager les médecins à travailler plus : il s'agit de changer leur intervention, car les données issues de la recherche indiquent qu’ils pourraient, dans certains cas, travailler plus rapidement. Comprendre la marge d’un service et identifier des éléments de ce service qui apportent le plus d’efficacité avec un coût plus bas que celui pour lequel ils sont rétribués (par exemple le budget alloué) permet de comprendre quels sont les domains qui occasionnent des dépassements de coût au delà de ce que le budget ne permet. C’est une démarche essentielle si on veut pouvoir atteindre les objectifs de rendement que l’on s’est fixés. En développant notre capacité de répartir les coûts par patients ou par thérapie, nous accomplissons également une avancée essentielle bien profitable pour réussir la transition vers le paiement au résultat.

 

Le concept de l'évaluation du coût d'une intervention Clinique et de son efficacité est un domaine très complexe – et très controversé – mais les possibilités existent et sont bien réelles de rendre ces interventions plus efficientes si on considère avec attention les logistiques qui les supportent.

 

L’Architecture à l’Hôpital : Une Entreprise Interdisciplinaire

Par Julie Meldgaard, Stine Fausing Thomsen, Pernille Weiss Terkildsen

 

Le service de santé vit une période de rapide évolution, elle fait face à de nombreux défis comme les demandes de traitements, la communication et l’architecture. Faire face à ses défis c’est vouloir travailler délibérément dans un environnement physique ou tous les professionnels de la santé et du bâtiment se rencontrent. Ils doivent travailler main dans la main.

 

Un professionnel de la santé va faire en sorte de trouver la meilleure solution pour répondre aux besoins de l’hôpital. Le professionnel du bâtiment va devoir expliquer et apporter des precisions sur l’impact que son innovation peut avoir sur le service hospitalier.

 

Dans ce sens il faut améliorer la manière d’expliquer son concept auprès des professionnels de la santé. Une manière qui doit donner du sens pour l’ensemble de l’équipe hospitalier. Les compétences professionnelles de l’architecte permettent de penser au-delà de l’espace et des opportunités dont bénéficient les patients, le staff et l’économie de l’hôpital.

 

Progresser En s’Entendant Bien : Gestion Des Conversations Difficiles

Par Stephen Baker

 

Beaucoup de guides pour un leadership efficace en médecine se concentrent sur la structure. Comment le département doit être organisé et comment l'autorité doit être déléguée sont souvent abordées. D'autres distributeurs de conseils se concentrent justement sur la formation et la mise en oeuvre de la réalisation de votre mission. Ces suggestions et directives sont souvent primordiales. Ils sont indifférents à l'agitation quotidienne et constant de ce qu’il se passe sur le «terrain».

 

Les gestionnaires seront confrontés à un flux continu de conversations, certaines triviales, d'autres plus importantes et quelques autres étonnamment cruciales, même si elles sont informelles et ad hoc dans la présentation. C'est dans ces cas que vous êtes testés en tant que leader. Comment procéder sans dévier de vos objectifs et la façon d'encadrer ces rencontres sont tout autant une partie du travail que la planification et les grandes initiatives stratégiques.

 

Il ya trois aspects clés à maîtriser pour progresser par s'entendre. Tout d'abord, de garder le contrôle. Votre efficacité en tant que gestionnaire dépend du maintien d'un control. Le deuxième aspect est aux prises avec exagération, l'une des capacités sousestimées mais nécessaires qui rendent un leader efficace est son habileté dans la gestion de la métaphore. Troisièmement, il faut écouter les suggestions, prendre le temps de les examiner et ensuite fournir une réponse pleine de tact.

 

Un Système d'Aide à La Décision Pour Le Bonheur Des Intervenants Et Des Responsables De Bloc Opératoire

Par Theresia van Essen et al.

 

Que ce soit en raison de la variabilité de la durée d’une operation ou de l’arrivée de patients non programmés en urgence, la planification d’une salle d'opération est tout au long de la journée bouleversée, avec un risque de retard pour les operations chirurgicales reflétant un caractère moins urgent. Ces changements peuvent conduire à des situations difficiles pour les patients, les équipes ou les autres services concernés : il doit donc y avoir réajustement du planning.

 

Nous avons développé un système d'aide à la décision qui assiste le responsable d’un bloc opératoire dans sa prise de décision en lui proposant les trois meilleures alternatives possible pour réajuster la planification. Le système prend en compte les exigences et les considérations des intervenants concernés et propose uniquement des plannings qui respondent aux restrictions imposées. Les règles de décision qu’il utilise sont basées sur une analyse approfondie du problème de reprogrammation d’un bloc opératoire. Une étude de simulation a montré que l’utilisation du système d'aide à la decision permet de diminuer le nombre d’annulations de chirurgies programmées, que les patients et les équipes sont plus satisfaits, mais aussi que la charge de travail des autres services afférents

augmente proportionnellement.

 

Pourquoi Le Système De Santé Est En Difficulté Lorsqu’il s’Agit De Gérer Le Risque ?

Par Stephen Leyshon, Eva Turk, Tita Alissa Listyowardojo, Anna Hayman Robertson

 

Le système de santé est connu pour être risqué pour les personnes les plus vulnérables. Sur les 421 millions d’hospitalisations, 42 millions sont liés à des situations différentes et à des degrés différents. Ces chiffres nous indiquent le manqué de sécurité autour de la santé. C’est la 14ème cause de morbidité et de mortalité dans le monde. Elle se situe au meme niveau que la tuberculose ou la malaria.

 

« Proactive risk assessment » (PRA) a le potentiel pour devenir un excellent outil pour sécuriser au mieux la santé et apporter les besoins nécessaires et urgents pour assurer la sécurité sanitaire des patients. L’approche que propose le PRA, peut permettre d’éliminer ou minimiser le danger avant que celui-ci cause des blessures.

 

Dans certains secteurs médicaux en difficulté, le PRA a bien fonctionné. Malgré cela, les commentaires fait sur ce système montrent que les hôpitaux sont en difficulté face à son utilisation. Le système de santé n’est pas arrivé à atteindre la maturité qu’ont d’autres secteurs dans la capacité à maîtriser le niveau de risque sanitaire. Pour changer et mieux mesurer les dangers lié à la santé, les organisations de santé doivent faire en sorte de transmettre leur savoir-faire, competences et ressources permettant à l’ensemble du staff medical de mesurer et mieux maîtriser les risques dont la santé est l’objet.

 

Gestion De La Salle d'Opération Et l’Informatique : Amélioration De l'Efficacité Et De La Sécurité

Par Vanni Agnoletti et al.

La salle d'opération (OR) représente l'une des unités les plus critiques de l'hôpital autant dans la protection des patients contre le risque sanitaire mais aussi sur le plan financier. Cet article présente un modèle théorique, appelée ORMS (Operating System Management Room), elle est imbriqué dans un environnement d’entreprise intelligente qui est capable d’apporter les informations nécessaires via les indicateurs du langage médical.

 

L’ORMS fonctionne grâce à un système de suivi où l’on peut suivre les antécédents du patient comme les operations chirurgicales. Elle peut apporter trois types d’informations qui couvrent les informations dont ont besoins les médecins, les chirurgiens et les anesthésistes.

 

À l’hôpital de Forli, ce système fonctionne bien et l’efficacité et la sécurité des patients ont augmenté, ce qui prouve que l’on peut être performant même dans une période de restrictions de sources. De tels résultats sont aussi le fruit de l’innovation managériale.

 

« Connected Health »

Par David Pettigrew

L’espérance de vie et les maladies chroniques sont en augmentation, ce qui met les hôpitaux plus que jamais sous pression. Dans un moment aussi difficile de restriction budgétaire, il faut trouver par le biais de nouvelles methods comment réduire les coûts tout en étant encore plus efficace.

 

« Connected Health » (la médecine à distance) peut fournir cet équilibre entre réduction des coûts, efficacité et qualité. C’est une solution qui peut être utilisée à tout moment et n’ importe où du premier contact du client en passant par tous les niveaux d’un service hospitalier jusqu’au suivi du traitement et le suivi d’après-traitement. Ce système peut être utilisé a la maison ou entre deux operations chirurgicale.

 
La Technologie Médicale Personnalisée

Par Mathias Goyen

La médecine personnalisée est à la mode et est devenue le leitmotiv dominant de la recherche dans le secteur de la santé. Si l'intérêt principal a été porté sur le développement de medicaments qui permettent un traitement adapté, le principe de personalisation ou d’adaptation semble être également particulièrement intéressant pour tout ce qui touche aux dispositifs médicaux. Tout d’abord, pour que la médecine personnalisée soit la combinaison directe d’un diagnostic et d’une thérapeutique (« théranostic »), on a un réel besoin de dispositifs médicaux. Deuxièmement, l'objectif général de rendre un traitement médical plus efficace et de réduire ses effets secondaires grâce à son adaptation spécifique à chaque patient peut aussi être appliqué à la conception de composants médicaux, d’équipements ou de systèmes.

 

Parmi les différents domaines technologiques, voici ceux qui ont un fort potentiel d'innovation et qui suscitent une demande toujours forte dans la recherche et le développement, ainsi que sur les risques afférents :

• les procédures d'images diagnostiques ;

• les techniques interventionnelles ;

• les technologies in vitro ;

• les systèmes informatiques médicaux et la télémédecine ;

• les prothèses et implants ;

• les systèmes de thérapie.

 

Une Salle d'Opération Durable

La salle d'opération est un élément central dans le cadre d'un hôpital. Le risque est grand et le coût élevé, pourtant de nombreuses initiatives peuvent voir le jour pour rendre le bloc opératoire plus durable en termes de coût-efficacité au sein de son environnement. C’est le bloc opératoire qui utilise la plus grande partie du matériel dans un hôpital et des études ont montré qu’il génère entre 20 et 30 % du total des déchets d’un hôpital.

 

L’initiative de Greenhealth « Greening the OR » (OR pour Operating Room) s’est donnée pour but d’identifier les meilleures pratiques et les données probantes autour des produits et des pratiques pour réduire les déchets, améliorer l'efficacité, accroître la sécurité des travailleurs et des patients et réduire l'impact environnemental. L'initiative a jusqu'ici considéré huit stratégies qui permettent aux institutions de réduire considérablement les coûts et les déchets.

 

De nombreuses astuces et plans sont capables de contribuer à une réduction des coûts dans la gestion de la salle d'opération. Parmi les conseils les plus fréquents, il y a la collaboration et la communication avec les médecins, l'analyse comparative des procédures et des processus, l'examen régulier des coûts et le fait de rester toujours à la recherche des meilleures offres.

 

Focus : Le Grand-Duché de Luxembourg

Par Marc Hastert et Laure Pellerin

 

La Fédération des hôpitaux luxembourgeois (FHL) regroupe les hôpitaux du Luxembourg, défend leurs intérêts professionnels et assure la promotion de toutes les avancées dans le secteur hospitalier, y compris le bien-être du patient. Au cours des dernières années, cette fédération a été particulièrement active et a restructuré son travail pour les hôpitaux autour d’une plateforme d'échange interdisciplinaire en se basant sur une étroite coopération entre les médecins, les infirmier(e)s et le secteur administratif pour créer des plans opérationnels et stratégiques.

 

La Fédération des hôpitaux luxembourgeois se perçoit comme un catalyseur d'unification dans le secteur hospitalier. De nombreux plans stratégiques concernant le secteur de la santé au Luxembourg y sont à l'étude. Parmi les plus emblématiques se trouvent la création de centres de compétence, le développement coordonné d'un codage des actes de diagnostics hospitaliers (CIM10) et des actes médicaux (CCAM), la creation d'un laboratoire d'analyse unique dans le secteur hospitalier et la mise en oeuvre d’un plan pour les services de logistique.

 

Focus: Lituanie
La Fédération Des Hôpitaux Luxembourgeois (FHL) Regroupe Les

 

Actuellement , un nouvelle programme de santé 2020 est en cours de développement. Le programme vise à améliorer la santé de la population par un environnement social plus stable, un mode de vie sain et des soins de santé efficaces. La « santé dans toutes les politiques " est une approche qui inclut la construction et le renforcement des partenariats avec d'autres secteurs connexes et renforcer la responsabilisation en matière de santé publique.

 

Des changements importants dans le système de santé ont été marqués par deux facteurs principaux : l'apparition d'un tiers payeur par le biais d’une assurance maladie et l'application de la législation redéfinissant les droits de propriété et le statut des établissements de santé. Le pays dispose d’un système mixte financé par l'assurance nationale de santé fondée sur la participation obligatoire au régime d'assurance maladie et par le budget de l'Etat. La grande majorité des établissements de santé lituaniens sont des entreprises non - lucratives. Les droits de propriété et les fonctions administratives relèvent de la competence du gouvernement central (ministère de la Santé) ou des municipalités locales.


Print as PDF
PrésentationDe l’IMPO, Le Nouveau Modèle De Travail De l'AEDH Par Willy Heuschen et Jos Vanlandyut L’AEDHa conscience des nombreux bouleversements qui

No comment


Please login to leave a comment...

Highlighted Products