Volume 14, Issue 5, 2012 - French

Editorial

Actuellement, less Européansnont paslatâche facile. Les diverses conséquences de la crise économiqueet financière sont maintenant claires et imputées, à tort, à l’Union européenne. Nous constatons aussi que les pays ont tendance à se tourner de plus en plus vers le nationalismeet le particularisme, y compris au niveau national.


Il me semble donc de la plus haute importance de developer une Europe plus responsable. Des institutions ont été crééesetelles doiventêtre utilisées. L'Europeest là pour les peuples, ilest donc important que chacun d'entre nous, chacun danssa propre sphère d'activité, améliore les conditions pour une Europe commune. C’estce que nous faisons à l'AEDH à travers le dialogue et l'échange d'expériences dans nos hôpitaux, pour le bien de tous, les patients et le personnel. Pour citer le philosophe Karl Raimund Popper :

 « Nous sommes tous responsables de ce qui arrive. Il est donc du devoir de chacun de prévoir les évènements difficiles et de travailler aux dispositifs qui peuvent render l'avenir meilleur. »

 

Comme l'année dernière, l'AEDH a organisé un séminaire lors de Medica qui se tient à Düsseldorf. Il y était de nouveau question de la directive sur les soins de santé transfrontaliers. L’année dernière, nous avions examiné quelles étaient les différentes attentes de la directive en nous plaçant du point de vue des différents acteurs concernés. Cette année, nous nous sommes interrogés sur sa mise en oeuvre effective depuis la perspective du gestionnaire d’un établissement hospitalier. Il est particulièrement important de veiller à la qualité des structures, des processus et des résultats. La définition des normes et la comparabilité sont des conditions essentielles pour les prestations de santé effectuées en Europe. Sur la base des résultats de notre enquête, ce processus sera examine plus avant au sein des comités de l'AEDH.


 Le travail de notre association n'a pas été épargné par la crise financière. Tous les pays européens ont été contraints de faire des économies, ce qui a eu des effets considérables sur les budgets nationaux. Le financement des hôpitaux étant partiellement ou entièrement sous la responsabilité du secteur public en Europe, les effets peuvent s’avérer dramatiques. Dans ce contexte, nous pensons qu'il est de notre devoir de travailler au succès de ces hôpitaux et de souligner l'importance de la santé qui constitue notamment un pilier social. De plus, les hôpitaux créent un nombre élevé d’emplois et sont toujours considérés comme des puissances économiques fortes pour les régions.


Les activités de l'association ont également été directement touchées par la crise. Au cours de cette année, l'annulation du congrès de l'AEDH prévu à Athènes était difficile mais inévitable si l’on prend en compte la situation en Grèce. Les effets de cette décision nous poursuivront encore pendant un certain temps. Nous allons voir avec nos collègues grecs de quelle façon nous pouvons soutenir leur pays et considérer si nous pouvons y organiser un congrès dans un proche avenir.


Pour l’instant, notre prochain congrès nous réunira à Luxembourg les 28 et 29 novembre 2013 et nous sommes très reconnaissants à nos collègues luxembourgeois de nous avoir proposé de l'organiser dans un si bref délai. Nous retrouverons ensuite un rythme plus régulier avec l’organisation du congrès 2014 en Allemagne. L'Association allemande des directeurs d'hôpitaux est déjà à pied d'oeuvre pour organiser cette conférence qui se tiendra à Berlin les 10 et 13 septembre 2014.


Ce numéro de (E)Hospital nous présente de nombreux sujets intéressants que vous pourrez, je l’espère, apprécier. Notre dossier porte sur le récent séminaire de l’AEDH qui s’est déroulé à Düsseldorf. Vous découvrirez également d'autres articles concernant le rendement, l'importance de l’environnement pour des soins infirmiers de qualité et un supplément spécial sur les technologies de l'information. Le country focus nous présente, dans ce numéro, les soins de santé en Roumanie.

 

Heinz Kölking,
Président de l’AEDH


Print as PDF
Actuellement, less Européansnont paslatâche facile. Les diversesconséquences de la crise économiqueet financière sont maintenant claires etimputées, à tort

No comment


Please login to leave a comment...

Highlighted Products